[ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Les transports collectifs en ville : bus, tram, métro ...

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar benj » Lun 20 Aoû 2018 13:00

La future station de métro Gustave Roussy de la ligne 14 et 15 du métro du grand Paris. Un chantier impressionnant !

https://www.leparisien.fr/val-de-marne- ... 858272.php
benj
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 401
Enregistré le: Lun 02 Mar 2009 21:32

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar benj » Sam 22 Sep 2018 14:36

Retard annoncé sur la ligne 15 Sud.

https://www.leparisien.fr/info-paris-il ... 897965.php
benj
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 401
Enregistré le: Lun 02 Mar 2009 21:32

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar Guillaume » Sam 22 Sep 2018 15:29

benj a écrit:Retard annoncé sur la ligne 15 Sud.

https://www.leparisien.fr/info-paris-il ... 897965.php


Ne faudrait il pas phraser pour ouvrir au moins une partie en 2024 ?
Guillaume
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2351
Enregistré le: Ven 07 Fév 2003 13:26

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar cmoiromain » Lun 24 Sep 2018 10:49

La ligne 15 a déjà été phasée en 4 tronçons exploitables plus ou moins indépendamment. Redécouper les tronçons en sous-tronçons est nettement plus compliqué : les rames doivent pouvoir accéder aux sites de maintenance et remisage, il faut pouvoir retourner les rames aux terminus provisoires, il faut que l'exploitation ne ralentisse pas encore davantage les travaux...
cmoiromain
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 292
Enregistré le: Ven 20 Déc 2013 17:34

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar eomer » Mar 25 Sep 2018 06:21

Guillaume a écrit:Ne faudrait il pas phraser pour ouvrir au moins une partie en 2024 ?

Pourquoi 2024 ?
Pour un projet de 200 km, on n'est pas à un ou deux ans prêt. Bon, si c'est pour ouvrir un tronçon de 4 stations histoire de désenclaver quelques territoires, pourquoi pas.

cmoiromain a écrit:La ligne 15 a déjà été phasée en 4 tronçons exploitables plus ou moins indépendamment. Redécouper les tronçons en sous-tronçons est nettement plus compliqué : les rames doivent pouvoir accéder aux sites de maintenance et remisage, il faut pouvoir retourner les rames aux terminus provisoires, il faut que l'exploitation ne ralentisse pas encore davantage les travaux...

C'est clair: vaut mieux ouvrir un tronçon complet entre deux terminus.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar otto » Mar 25 Sep 2018 09:07

Je vois la ligne 15 phasée en trois tronçons, pas quatre ?
otto
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 3274
Enregistré le: Jeu 02 Jan 2003 17:46
Localisation: Pays-Bas

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar eomer » Mar 25 Sep 2018 15:59

otto a écrit:Je vois la ligne 15 phasée en trois tronçons, pas quatre ?

La 15 Est devrait s’arreter a Rosny durant pas mal de temps. Je ne crois pas vraiment au bouclage complet Rosny-Champigny pour 2030 : ça fait joli sur la carte mais n’ouvre finalement pas de nouvel itineraire.
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar tml » Mer 26 Sep 2018 08:40

Lundi, les 2 tunneliers en service ont parcouru 328m (289+39m)

Lignes 14 sud et 15 sud : dix tunneliers creuseront en 2019

25 septembre 2018, 19h27 | MAJ : 25 septembre 2018, 22h06


Après Champigny et Noisy-Champs, Bagneux accueillera le troisième tunnelier de la ligne 15 sud. 10 « trains-usines » comme ceux-ci seront en service fin 2019.

Jamais en Ile-de-France le sous-sol n’avait été attaqué de la sorte simultanément ! Dès 2019, dix tunneliers seront en action sur les lignes 14 sud et 15 sud du Grand Paris Express.

La Société du Grand Paris, qui tenait ce mardi sa conférence de presse de rentrée, a confirmé l’arrivée de cinq tunneliers supplémentaires sur la ligne 15 sud entre janvier 2019 et la fin de l’année. Après Champigny et Noisy-Champs déjà en service, les « trains-usines » de 100 m de long entreront en action à Bagneux, Arcueil-Cachan, Créteil, Vitry puis à la fin de l’année Boulogne.

De son côté, la RATP, qui assure la maîtrise d’ouvrage de la ligne 14 sud, assure que les trois tunneliers nécessaires au prolongement vers le sud de la ligne 14 jusqu’à Orly entreront en action à la mi-2019, au départ de Morangis, de Pont de Rungis et de L’Haÿ-les-Roses.

Deux machines creusent déjà

« En huit ans seulement, on est passé de concepts non définis à 100 chantiers en cours, soit un tiers du projet global déjà lancé, se félicite Thierry Dallard, nouveau président du directoire de la Société du Grand Paris. C’est remarquable d’en être déjà là ! »

Le grand patron de la SGP a confirmé que la mise en service de la ligne 15 sud était repoussée à mi-2025 pour l’instant, comme l’a révélé le Parisien ce samedi. Pour la ligne 14 sud, le calendrier qui prévoit une ouverture de la ligne prolongée vers le sud mi-2024, pour les Jeux olympiques, « est tenable sauf aléas techniques ».

Deux premiers tunneliers creusent déjà les futurs passages du métro sur la ligne 15 sud. Le premier, Steffie-Orbival, a donné son premier tour de roue de coupe le 3 avril dernier. Plus de 4 000 personnes avaient bravé le froid et la pluie, un samedi soir, pour assister à l’événement. « Ce premier tunnelier en était, ce lundi, à 289 m parcourus, précise Guillaume Pons, directeur de la ligne 15 sud pour la SGP. Le second, qui est descendu début septembre à Noisy-Champs, démarre tout juste son avancée, il a parcouru 39 m. » Ce second tunnelier, Malala, a ainsi été baptisé par les enfants d’une école de Champigny.

http://leparisien.fr/val-de-marne-94/lignes-14-sud-et-15-sud-dix-tunneliers-creuseront-en-2019-25-09-2018-7902495.php
tml
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 809
Enregistré le: Mar 24 Jan 2006 21:34
Localisation: Île de France

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar guy21 » Mer 26 Sep 2018 09:50

Ce n'est pas non plus une progression de folie... Il me semble que l'avancée sur la 14 nord était plus soutenue (avant les problèmes d'infiltrations).
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2884
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar benj » Mer 26 Sep 2018 14:02

Le parisien a écrit:

À Noisy-Champs, la gare sera livrée avant la ligne 15 sud

A ce stade du projet du Grand Paris Express, le calendrier de construction de la gare de Noisy-Champs, prévue pour 2024, est respecté. La ligne 15 sud, reliant Champs-sur-Marne à Villejuif, doit arriver avec six mois de retard.
Quelques jours après avoir concédé « un report de fin 2024 à mi-2025 » sur la ligne 15 Sud du Grand Paris Express (GPE), Thierry Dallard, le président de la Société du Grand Paris (SGP), effectuait ce mardi une visite de rentrée sur le chantier de Noisy-Champs.
A Saint-Maur (Val-de-Marne), pour préserver le RER A en raison de problèmes techniques, il a fallu changer de procédé, ce qui a entraîné un glissement de calendrier de six mois.
« Si nous n’avions pas changé la méthode de construction, nous aurions pu avoir des mois et des mois de retard. Avec le scénario initial, on embarquait d’autres ouvrages. Le scénario alternatif permet de l’éviter et n’est pas plus coûteux », a précisé Thierry Dallard.
A ce stade du projet, le calendrier est respecté à Noisy-Champs. Les travaux de génie civil sur l’arrière gare, avec la construction de parois moulées, seront terminés à l’été 2019, comme prévu.


Mais comme l’a rappelé Thierry Dallard, il faut rester prudent sur les délais. « Nous ne sommes pas en train de fabriquer une nouvelle voiture. Nous sommes dans du génie civil, qui plus est, des travaux en sous-terrain ».
L’arrière gare est destinée à servir de garage aux rames de la ligne 15 sud dans une tranchée couverte avec quatre voies de stockage. Celle-ci a été réalisée « en taupe » par les ouvriers, c’est-à-dire sous terre.
« Toutes les parois moulées ont été coulées. C’est l’ouvrage le plus avancé du Grand Paris Express. L’aménagement des voies suit le planning initial de 2024, mais bien sûr, il n’y aura pas encore la ligne 15 sud à livraison », a indiqué Frédérique Mai, directrice de projet pour Léon Grosse.
Quelque 430 000 t de matériaux ont été excavées, dont 75 % revalorisés pour construire des terrains de foot ou réaménager des parcs en remblai localement.
Un ouvrage de liaison entre la ligne 15 sud et la ligne 16*, avec le puits d’entrée du « tunnelier » de cette dernière, est aussi déjà visible. Cet engin creusera la cavité où circulera le futur train.
Concernant les travaux de la RATP au niveau de la gare elle-même, pour assurer l’interconnexion entre le RER A et la ligne 15 sud, ils débuteront par une opération de « ripage » d’une dalle en béton armé prévue fin octobre.
* La livraison de la portion de la ligne 16 allant de Clichy-Montfermeil à Champs-sur-Marne, passant par Chelles, a été reportée à 2030 en février dernier.

«NOUS FREINONS AU MAXIMUM L’URBANISME»
Maud Tallet, maire PCF de Champs-sur-Marne, ne compte pas céder aux pressions pour construire, tant que ses habitants n’auront pas les transports promis.
« Même si ce n’est que six mois de retard sur la ligne 15 sud, le côté très élastique du Grand Paris Express met en cause la logique du projet lui-même. Il faudra attendre 2030 pour que la boucle soit bouclée », déplore Maud Tallet, maire PCF de Champs-sur-Marne.
« Les gens qui travaillent à Nanterre ou à La Défense sont condamnés à prendre le RER A pendant encore douze ans alors qu’ils subissent les désagréments aujourd’hui. Les camions abîment l’avenue des Pyramides », illustre-t-elle.
Les problèmes techniques de Saint-Maur ? «Tout le monde connaît les sols d’Île-de-France ! On n’a pas mis les moyens au moment où il fallait les mettre. Si l’équipe avait été plus musclée à l’origine de ce projet pharaonique, il n’y aurait peut-être pas eu ces problèmes là ».
«Nous continuons de subir des pressions pour construire. Nous freinons au maximum l’urbanisme et la valorisation du foncier, martèle-t-elle. Les prix grimpent mais les promesses d’achat ne suivent pas. Quasiment tous les programmes immobiliers annoncent du 4000 euros/m2 ou plus ».
Elle pointe aussi des freins « au développement de la Cité Descartes » et « à l’implantation des entreprises ». « Pour le moment, aucun projet n’a été abandonné mais ils sont ralentis, par exemple la tour en bois annoncée depuis longtemps »


https://www.leparisien.fr/seine-et-marn ... 902576.php
benj
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 401
Enregistré le: Lun 02 Mar 2009 21:32

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar benj » Mar 02 Oct 2018 12:37

Le Parisien a écrit:

Val-de-Marne: mobilisation générale pour sauver l’intéropérabilité des lignes 15 Sud et 15 Est

Même Ile-de-France Mobilités, chargé à terme de l’exploitation des futures lignes, refuse la suppression de l’entonnement à Champigny. Une manifestation a lieu ce mardi.
Ils ont tous rendez-vous ce mardi, à 19 heures, à Champigny pour éviter un gaspillage d’argent public estimé à au moins 200 M€. A l’appel de la ville de Champigny et du conseil départemental du Val-de-Marne, les futurs usagers des lignes 15 Sud et 15 Est du Grand Paris Express et les habitants de la commune vont manifester pour tenter de sauver l’ouvrage d’entonnement. Un équipement en cours de travaux mais que la Société du Grand Paris envisage d’abandonner pour des raisons d’économie notamment. Après avoir exproprié habitants et commerces de l’avenue Salengro pour 30 M€ et engagé un chantier à 170 M€, la construction de l’ouvrage est remise en cause, comme l’a révélé Le Parisien mardi dernier.

Quelle est la fonction de cet ouvrage ?

Dans le cadre de la construction de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, l’entonnement est l’un des deux équipements nécessaires pour permettre aux métros de la ligne 15 Sud d’aller sur la ligne 15 Est et inversement. Une partie de l’ouvrage est déjà réalisée. « Nous avons besoin de cette boucle tout autour de Paris pour obtenir un délestage efficace de la capitale », insiste Jacques JP Martin, président du territoire Paris Est Marne et Bois et vice-président d’Orbival, l’association qui a milité pour la création d’un métro de banlieue à banlieue. « Nous avons toujours milité pour cette interopérabilité qui évite un changement. Ça a été mis en balance plusieurs fois pour des raisons de coût, mais vu la densité de la population desservie, ça vaut le coup. On sait que tout changement de train est dissuasif pour les usagers. Sans l’interopérabilité certains continueront à prendre la voiture. »

Qu’en dit Ile-de-France Mobilités ?

Si Thierry Dallard, le nouveau patron de la Société du Grand Paris avait confié au Parisien travailler sur cette piste d’économie avec Ile-de-France Mobilités, le futur exploitant de la ligne ne l’entend pas de cette oreille. Dans un courrier du 25 septembre dernier que le Parisien s’est procuré, Ile-de-France Mobilités cite l’abandon de l’interopérabilité comme première piste d’économie « qui ne peut pas être retenue ». « Pour garantir l’évolution de la stratégie de desserte ou améliorer les conditions de maintenance des infrastructures, la réalisation de tous les ouvrages d’interopérabilité à Champigny est primordiale », insiste Ile-de-France Mobilités.

Quelles conséquences pour les lignes 15 Sud et 15 Est ?

Cette décision, si elle est confirmée serait « purement et simplement inadmissible pour les élus. Inadmissible pour les riverains, inadmissible pour les deniers publics », dénoncent les élus Christian Fautré (maire PCF de Champigny) et Christian Favier (président du conseil départemental du Val-de-Marne), qui tractaient ce dimanche sur le marché pour inciter les habitants à manifester. Les usagers ne pourraient plus rester dans le même métro pour faire la boucle par la 15 Sud ou par la 15 Est. Pour aller de Nogent à Créteil par exemple, il faudrait changer à Champigny-centre. Il serait aussi plus difficile pour les Val-de-Marnais de se rendre d’un aéroport à l’autre. L’abandon de l’entonnement oblige également à adopter une déclaration d’utilité publique modificative pour la ligne 15 Est, soit au moins 18 moins de retard.
Quels risques pour Champigny si l’ouvrage est abandonné ?
Le maire de Champigny s’était inquiété de cette éventualité depuis plusieurs mois. Il faut dire qu’en plus de la gêne pour les riverains et du gaspillage d’argent public, l’abandon de l’interopérabilité impacte fortement la future gare de Champigny-centre. Qui dit correspondance de quai à quai dans cette gare dit possible saturation de la station, non dimensionnée pour ça. Il faudrait également construire une arrière gare pour le terminus de la ligne 15 Est, ce qui n’a pas été prévu puisque dans le projet Champigny-centre n’est pas un terminus.
Manifestation ce mardi, à 19 heures, place Jean-Baptiste-Clément à Champigny.
LA SOCIÉTÉ DU GRAND PARIS PROPOSE UNE «ÉTUDE INDÉPENDANTE» SUR CET OUVRAGE
C’est sa réponse au Parisien, lors de la conférence de presse de rentrée de mardi dernier, qui avait mis le feu aux poudres. Thierry Dallard, le nouveau président du directoire de la Société du Grand Paris, promet de « poursuivre le dialogue avec tous les acteurs des territoires concernés ». Dans un communiqué adressé en exclusivité au Parisien, il assure qu’il propose à l’ensemble des partenaires de conduire une étude indépendante et complète sur le sujet. Une façon de peser « les avantages et les inconvénients » pour répondre à ces questions : « quelles garanties en matière de desserte locale, notamment pour les communes de l’est de la ligne 15 Sud ? Quels impacts des chantiers restant à réaliser sur les riverains ? Quel gain réel de qualité de service aux voyageurs face aux coûts engagés ? »
Thierry Dallard souligne que « l’arbitrage de 2013 en faveur de l’interopérabilité est toujours d’actualité » et insiste sur le fait que, « d’un point de vue technique, le moment est le bon pour se reposer la question avant de lancer définitivement un investissement aux nombreuses conséquences ».
Et la Société du Grand Paris d’assurer que « l’ouvrage en cours de réalisation remplit plusieurs fonctions essentielles », comme la ventilation des tunnels, l’accès pour les services de secours, l’alimentation électrique de l’ensemble du réseau et le cas échéant la circulation des trains de maintenance entre les lignes 15 Est et 15 Sud. « En phase de travaux, ce chantier sera le point d’arrivée de deux tunneliers qui creuseront les tunnels de la ligne », ajoute-t-elle


https://www.leparisien.fr/val-de-marne- ... 908306.php
benj
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 401
Enregistré le: Lun 02 Mar 2009 21:32

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar eomer » Mer 03 Oct 2018 04:44

Toujours les économies de bouts de chandelle dans les dépenses d'investissement alors qu'on refuse catégoriquement de limiter les dépenses de fonctionnement et qu'on envisage même la gratuité des transports...afin de se priver de la manne touristique. quelle époque !
Avatar de l’utilisateur
eomer
Autoroute à grande vitesse
Autoroute à grande vitesse
 
Messages: 5497
Enregistré le: Sam 14 Juin 2003 18:27
Localisation: A4/A86 (tronc commun)

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar Mo95 » Mer 03 Oct 2018 08:04

eomer a écrit:Toujours les économies de bouts de chandelle dans les dépenses d'investissement alors qu'on refuse catégoriquement de limiter les dépenses de fonctionnement et qu'on envisage même la gratuité des transports...afin de se priver de la manne touristique. quelle époque !


Avec des élus bipolaires qui représentent des citoyens schizophrene on arrive à ce genre de situation :

Comment faire en sorte que le GPE ne soit pas une gabegie financière en ne supprimant aucune ligne et en ne prenant aucune mesure susceptible de décaler encore plus les mise en service ?
Mo95
Route Communale
Route Communale
 
Messages: 72
Enregistré le: Sam 21 Déc 2013 16:07

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar JOJO » Jeu 25 Oct 2018 21:01

Le possible abandon de l'interconnexion entre les lignes 15 sud et 15 est fait craindre aux élus un abandon de la ligue 15 est voire de la ligne 1 à Val de Fontenay.
https://94.citoyens.com/2018/champigny- ... -2018.html

La manif de ce jeudi 25 octobre pour exiger le maintien de l’interopérabilité entre les futures lignes 15 Sud et 15 Est du Grand Paris Express n’a fait que confirmer la crainte de la quarantaine d’élus et riverains qui s’étaient rassemblés devant le siège de la Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du futur métro.

Les élus du territoire Marne et Bois et du Val-de-Marne ont pu compter sur les riverains du chantier Grand Paris Express de Champigny-sur-Marne, lesquels avaient rempli un car complet pour exprimer leur colère de s’être fait raconter depuis plusieurs années que les nuisances qu’ils endurent en raison des travaux d’entonnement permettant cette interopérabilité risquent de n’avoir servi à rien malgré les discours récurrents de représentants de la SGP leur vantant la praticité de ce futur métro en boucle. L’interopérabilité, qui doit éviter d’avoir à changer de ligne pour effectuer le trajet en boucle, en allant par exemple directement de Créteil à Val-de-Fontenay, fait toujours partie des 770 pistes d’économie qui tiennent la corde sur les 1200 envisagées dès ce printemps pour réduire la facture globale du chantier du siècle de 10 %. Malgré les investissements déjà engagés pour l’interopérabilité, ne pas aller au bout éviterait en effet d’autres travaux et nuisances défend la SGP. L’interconnexion resterait, mais avec un changement de quai.

Informé de la manifestation le jour même du Conseil de surveillance de la SGP, l’établissement public avait préparé sa copie. Le président du Conseil de surveillance, Thierry Dallard, a reçu en personne la délégation, leur présentant une petite animation pour expliquer les inconvénients de l’interopérabilité. « Ils nous ont diffusé un film pour nous faire la démonstration que l’interopérabilité ne servait à rien et que le Grand Paris Express fonctionnerait très bien sans. Il y a cinq ans, ils ont convaincu les élus de la pertinence et de l’efficacité d’un tel système pour se rendre compte aujourd’hui que ce n’était plus vrai. Comment pouvons-nous avoir confiance en la SGP si elle est susceptible de changer d’avis régulièrement ? », questionne en sortant Christian Fautré, maire de Champigny.

« C’est une présentation pour le moins ubuesque à laquelle nous avons assisté. M. Dallard nous a fait un exposé à charge contre l’interopérabilité à Champigny entre les lignes15 SUD et 15 EST remettant en cause avec une légèreté déconcertante plus de 10 ans de travail des techniciens et ingénieurs de la RATP et d’IDF mobilités« , réagit de son côté le maire de Fontenay, Jean-Philippe Gautrais.

« Nous devions gagner un temps précieux sur nos déplacements alors nous étions enthousiastes et avons accepté les nuisances. Depuis deux ans maintenant, je dois prendre des médicaments et dormir avec une machine parce que j’ai développé des problèmes respiratoires à cause de la poussière. On nous avait dit que nous étions partis pour cinq ans. C’est un gâchis d’arrêter les travaux maintenant, une bourde énorme », confie Najat, qui habite le quartier Salengro depuis 27 ans.

La SGP s’est-elle faite forcer la main en 2012 ?
De source proche du dossier, on laisse toutefois entendre que l’interopérabilité ne faisait pas l’unanimité au sein de la SGP dès le départ, mais que cette option était alors poussée par le précédent gouvernement. «L’interopérabilité résulte de décisions prises à l’été 2012 qui se sont imposées à la Société du Grand Paris. En 2018, alors que je prends mes fonctions et qu’il est encore temps d’étudier toutes les alternatives techniques, je souhaite à la fois partager mes interrogations sur les conséquences de ce choix, en discuter avec tous les acteurs concernés et aboutir à une décision collective dans le plus large consensus possible», a du reste fait valoir Thierry Dallard.

Toujours est-il que la documentation de l’enquête publique allait dans le sens de cette boucle, et que l’ensemble des temps de trajet ont été calculés sur cette base.

Le conseil de surveillance, qui s’est tenu après la réception de la délégation, a également abordé le sujet. « Il a pris note de la poursuite par la Société du Grand Paris de la concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, en présence d’Île-de-France Mobilités. Il s’agira d’analyser d’ici le printemps prochain l’ensemble des impacts de l’interopérabilité sur les calendriers et les modalités de réalisation des lignes 15 Sud et 15 Est », indique la SGP dans un communiqué, précisant que le président du directoire de la Société du Grand Paris « a accueilli favorablement les demandes de la délégation d’organiser des réunions publiques et de poursuivre les travaux dans un groupe de travail. »

Double peine ?
Les élus ont aussi eu confirmation d’une possible double peine, au cas où l’interopérabilité serait annulée, celle de la nécessité de reconvoquer une enquête publique modificative pour la ligne 15 Est, ce qui occasionnerait 18 mois de retard supplémentaire… « Ces décisions fragilisent le projet de prolongement de la ligne 1 du Métro et pénalisent les populations de l’Est Parisien bien au-delà de la seule ville de Fontenay-sous-Bois. Au risque de me répéter, Fontenay-sous-Bois n’est pas la seule impactée par ces décisions. Ces projets sont utiles et nécessaires pour les plus de 100 000 voyageurs/jours qui passent par Val de Fontenay. Pour l’ensemble des usager.e.s de la Seine et Marne pour qui cette gare est leur porte d’entrée vers Paris. L’outil de rééquilibrage entre l’est et l’ouest est en train de dérailler », déplore Jean-Philippe Gautrais.

Habitant de Champigny à la retraite, Claude n’a pu résister au bruit des machines et aux conséquences des travaux sur son cadre de vie, qui a vendu son appartement à un jeune couple travaillant en horaires décalés et est parti s’installer dans un coin plus calme de Champigny. « Une partie de ces travaux ont été payés par les impôts. Cet argent a donc été dépensé pour rien ? Entre temps de nombreux commerces ont fermé. Sans cette jonction, la valeur immobilière du quartier risque d’être dépréciée ».
JOJO
Périphérique
Périphérique
 
Messages: 675
Enregistré le: Dim 08 Fév 2004 11:29
Localisation: Evry 91

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar cmoiromain » Ven 26 Oct 2018 15:00

Mais qu'est-ce qu'on ne lit pas comme conneries... L'immobilier va être dévalorisé du fait de ne pas faire l'interconnexion ? Ah bin oui c'est bien connu, quand on construit une gare offrant la correspondance entre plusieurs lignes, généralement les logements autour deviennent des bidonvilles où plus personne ne veut habiter !
A lire les "témoignages", on croirait qu'ils sont en train d'annuler tout le projet du Grand Paris Express et de le remplacer par un projet de mur barbelé servant à interdire à tous les habitants de la banlieue Est le moindre déplacement. C'est ridicule.

Cette interconnexion n'était pas prévue à la base, la L15 étant prévue d'être exploitée en "ligne classique" (terminus Champigny et Noisy-Champs), comme la Circle Line londonienne. Alors bien entendu, ce raccordement donne de la souplesse et permet de s'offrir plus de possibilités à l'avenir (débranchement de la partie Chamigny-Noisy Champs de la L15, qui serait alors raccordée à la L16 et exploitée avec des trains courts par exemple), mais n'est en aucun cas indispensable. Au pire des cas, ceux qui vont de l'Est au Sud auront un changement L15 -> L15 à faire à Chamigny, ce n'est pas la fin du monde, et surtout je doute que ça concerne vraiment des foules.
cmoiromain
Route Nationale
Route Nationale
 
Messages: 292
Enregistré le: Ven 20 Déc 2013 17:34

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar nanard » Sam 03 Nov 2018 13:44

cmoiromain a écrit:Mais qu'est-ce qu'on ne lit pas comme conneries... L'immobilier va être dévalorisé du fait de ne pas faire l'interconnexion ? Ah bin oui c'est bien connu, quand on construit une gare offrant la correspondance entre plusieurs lignes, généralement les logements autour deviennent des bidonvilles où plus personne ne veut habiter !
A lire les "témoignages", on croirait qu'ils sont en train d'annuler tout le projet du Grand Paris Express et de le remplacer par un projet de mur barbelé servant à interdire à tous les habitants de la banlieue Est le moindre déplacement. C'est ridicule.

Cette interconnexion n'était pas prévue à la base, la L15 étant prévue d'être exploitée en "ligne classique" (terminus Champigny et Noisy-Champs), comme la Circle Line londonienne. Alors bien entendu, ce raccordement donne de la souplesse et permet de s'offrir plus de possibilités à l'avenir (débranchement de la partie Chamigny-Noisy Champs de la L15, qui serait alors raccordée à la L16 et exploitée avec des trains courts par exemple), mais n'est en aucun cas indispensable. Au pire des cas, ceux qui vont de l'Est au Sud auront un changement L15 -> L15 à faire à Chamigny, ce n'est pas la fin du monde, et surtout je doute que ça concerne vraiment des foules.

l'interconnexion 15sud/15est , c'est un peu le truc qui a mis d'accord les élus du 94 et le STIF de l'époque qui étaient pour une boucle "proche" à l'est (en gros qui passe par la 15 est)
et l'état (sarkozy à l'époque) et sans doute d'autres élus qui poussaient pour un passage beaucoup plus à l'est par clichy montfermeil et MLV (en gros le bout est de la 15 sud + la 16)
Je suppose que les études de trafic potentiel ont montré que le tronçon champigny - MLV avait du sens, que le potentiel était aussi élevé sur la 15 est mais la 16 a été "downsizée"
C'est bien parce que les prévisions étaient plus fortes sur la 15 est que sur la 16 que la 15 est est restée à train longs et la 16 est passée à train courts (sans parler du tronc commun avec la 17)

La comparaison avec la circle line de Londres est difficile. Premièrement avant 2009 la Circle line était effectivement circulaire. L'exploitation en spirale a bien été adoptée pour simplifier l'exploitation, mais il ne faut pas oublier qu'elle partage ses voies avec 3 autres lignes ! (district, Hammersmith & city, metropolitan)
Je pense qu'une exploitation en spirale d'une ligne unique totalement automatique sera plus simple.
nanard
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 198
Enregistré le: Dim 30 Sep 2007 00:58
Localisation: Paris

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar nanard » Sam 03 Nov 2018 13:46

pour mémoire, Orbival, c'était ça :
Image
nanard
Route Départementale
Route Départementale
 
Messages: 198
Enregistré le: Dim 30 Sep 2007 00:58
Localisation: Paris

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar guy21 » Mer 28 Nov 2018 15:45

Une photo prise à la volée du chantier de la future station St Maur-Créteil: coulage des parois moulées de la future station, un parallélipipède de 75 m de hauteur. Ce sera la plus profonde de la ligne.
Image
Avatar de l’utilisateur
guy21
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2884
Enregistré le: Mar 14 Mar 2006 00:33
Localisation: 94

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar Thomas » Mer 28 Nov 2018 18:50

75 mètres? Bigre, sacré chantier.
Avatar de l’utilisateur
Thomas
Patrouilleur
Patrouilleur
 
Messages: 1125
Enregistré le: Mer 26 Mar 2003 01:30

Re: [ IdF ] Nouveau Grand Paris : M15 (Circulaire)

Messagepar nanar » Mer 28 Nov 2018 19:02

Pas étonnant : la Municipalité de St Maur s'est toujours ingéniée à em.erder l'autorité organisatrice des transports.
Elle a constamment chipoté sur le site propre du TVM, et maintenant elle met le métro 15 beaucoup, beaucoup plus bas que terre.
nanar
Autoroute
Autoroute
 
Messages: 2467
Enregistré le: Lun 06 Juin 2005 14:44
Localisation: Lyon

PrécédenteSuivante

Retourner vers Transports en commun

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité